Logo le grand Guide des sites de rencontres

Le Grand Guide des sites de recontres pour la Suisse

Le meilleur comparatif de sites de rencontres en Suisse romande pour 2020

[DEUTSCH]
Le succès de la rencontre facebook

Le succès de la rencontre Facebook

Voilà à présent plus de dix ans que Facebook trône sur le Net. Personne n’oserait imaginer Internet sans ce géant des réseaux sociaux. Et peu importe que nous soyons dans un café, à la fac ou sur le canapé à la maison; nous sommes toujours en ligne. Nous discutons avec des amis ou retrouvons des copains d’enfance. Est-ce que le réseau social peut également servir de site de rencontre? Nous avons fait le test pour vous…

D'abord un commentaire rapide sur la rencontre et le dating sur Facebook : moyen...

Avant de plus s'attarder sur ce sujet, il est important de se rendre compte des faits suivants : à l'origine, Facebook avait été créé comme page de dating et de rencontres ! L'inventeur Mark Zuckerberg, un étudiant motivé de l'Université de Harvard, espérait approcher les belles étudiantes de sa fac.

Vous allez par la suite découvrir comment l'idée d'origine est aujourd'hui passée aux fonctions de réseau purement social du Facebook actuel.

Rencontre Facebook : 1. Rester en contact avec Facebook

C’est ainsi que nous connaissons Facebook de nos jours. Nous l’employons comme moyen de classer la totalité de notre réseau social par catégories. Nous nous mettons aussi parfois à chercher des connaissances de notre passé ou de la dernière soirée. Nous établissons des groupes pour organiser nos loisirs, pour vendre et acheter des meubles et des objets de tout genre. Mais soyons honnêtes… est-ce que toutes ces activités concernent la rencontre en ligne? Non…

L'accent est donc clairement mis sur « rester en contact » et pas réellement sur le fait de faire de nouvelles rencontres ou de flirter activement. Vous avez d'un autre côté la chance unique de retrouver d'anciennes camarades de classe ou de réactiver la rencontre de vos dernières vacances.

Potentiel de flirt : plutôt moyen

Rencontre Facebook : 2. Activement flirter avec Facebook

C’est possible, mais plutôt difficile! Voyons donc quelles options nous restent pour pratiquer un activement une rencontre Facebook:

La recherche Facebook

Nous connaissons tous cette option. On recherche une certaine personne en tapant tout simplement les premières lettres de son nom avant d’obtenir une liste de résultats avec des homonymes de tout genre et de tous pays. Vous ne voyez pas des résultats de recherche précis et vous serez forcé de vous farcir tous les Jaques Dupont du monde entier avant de retrouver la bonne personne à l’aide d’une photo. Ce mode de recherche semble finalement un peu trop difficile pour faire des rencontres rapides.

Les lacunes de la fonction de recherche Facebook sont assez gênantes. Vous ne pouvez pas voir quels sont les célibataires qui se trouvent actuellement dans les environs. On a uniquement la possibilité de saisir un nom de femme ou d’homme au hasard en consultant ensuite les différents profils. C’est là que vous devrez faire face au problème suivant… est-ce que ces personnes sont réellement célibataires? Si la personne n’affiche pas toutes les infos publiquement, vous ne serez même pas en mesure de voir le statut de la personne concernée…

Rencontre Facebook via des groupes?

C’est également une option. Nous n’avons pas attendu longtemps avant de nous lancer dans l‘aventure. Nous avons directement établi une sorte de stratégie. Chaque ville dispose ainsi d’un groupe adapté qui présente le mot «célibataires» et le nom de la ville. Il y a ainsi par exemple les célibataires de Genève. Chacun de ces groupes est plus ou moins bien fréquenté. On a l’avantage d’être certain de tomber sur des célibataires. Nous nous sommes infiltrés dans l’un de ces groupes pour nous présenter comme femme célibataire d’une vingtaine d‘années. Notre boîte postale a rapidement été submergée de messages d’hommes d’âge moyen qui cherchent à tout prix de devenir nos amis. Cela semble plutôt énervant, mais il s’agit là d’une tournure assez fréquente.

Le membre d’un tel groupe devra autrement se frayer un chemin parmi les listes des membres afin de savoir qui est inscrit. Cela peut devenir assez ennuyeux. Il manque malheureusement à nouveau la fonction de recherche pour une rencontre Facebook réussie!

Dernière option: tout simplement envoyer un message?!

C’est naturellement aussi possible! Une fois que vous aurez repéré un profil sympa, vous avez bien entendu la possibilité de lui adresser un message via Facebook. On ne peut malheureusement pas être sûr que ces personnes reçoivent bien votre message.

L’une des raisons est à nouveau le réglage individuel des données privées. Un utilisateur peut soit recevoir des messages de la part de tous les autres membres ou bien seulement de la part de ses amis. Le messages des personnes externes atterrissent alors dans un dossier des messages divers et risquent de tomber dans l’oubli. C’est à nouveau assez décevant.

Potentiel de flirt : faible

Rencontre Facebook : 3. Des applications pour la rencontre en ligne

Facebook dispose entre temps de quelques programmes complémentaires sympas, qui sont spécialement adaptés à la rencontre en ligne et au online dating. Le numéro 1 incontestable étant Zoosk (plus de 50 millions d'utilisateurs 2010). C’est l’application Badoo qui mène le jeu dans le domaine de la rencontre Facebook (plus de 200 millions de célibataires; mais il n’y a pas que des célibataires).

Ce sujet abrite aussi un certain nombre de désavantages! Nous nous sommes récemment interrogés au sujet de toutes les données que nous divulguons en se connectant sur Facebook. Nous avons longtemps recherché en effectuant aussi une étude au sujet du «Tinder Stalking». Vous y trouverez des détails qui pourront éventuellement vous intéresser. Chaque utilisateur devrait réfléchir s’il veut suivre cette voie. On a aussi la possibilité de créer un deuxième compte Facebook qui n’affiche que les fonctions secondaires. On contourne ainsi un tas de problèmes“

Pour la Suisse, il existe un tas de pages de rencontre Facebook dans les médias. Aucun de ces sites n’a cependant encore pu afficher un réel succès pour l’instant. Nous avons pu remarquer qu’il ne s’agit pas réellement d’applications Facebook, mais de sites de rencontre classiques qui jouent un peu avec un aspect du style Facebook:

  • Facebook ne présente souvent pas plus qu’une page d’accueil. En cliquant dessus, on se retrouve à nouveau sur un site Internet tout à fait banal.
  • Niveau 2: l’inscription et la connexion sont facilitées en saisissant ses données d’accès de Facebook. Cette fonction est cependant déjà devenue une option standard sur des millions de sites web qui disposent d’une fenêtre de connexion.
  • Ou bien Facebook utilise simplement l’application de rencontre Facebook pour sa stratégie marketing pour informer l’ensemble de vos amis au sujet de vos activités sur le site de rencontre. Cette idée a déjà su faire ses preuves dans le domaine de la rencontre en ligne. Ce système a par exemple porté ses fruits avec des jeux comme Farmville, lorsque des milliards de messages viennent hanter les murs avec des messages de vaches achetées par un ami.

Potentiel de flirt : moyen

Le bilan de la rencontre sur Facebook :

Soyez francs. Facebook est génial lorsqu’il s’agit de retrouver des personnes perdues de vue. Mais la rencontre en ligne s‘y réalise difficilement. Le problème commence dès la fonction de recherche, les aspects de la protection de la vie privée et se poursuit avec les nombreuses applications qui vous affichent publiquement sur des sites de rencontres ou d’autres portails. Il arrive naturellement qu’on y rencontre des gens intéressants. Mais cette option ressemble plutôt à un jeu du hasard qu‘à un site de rencontre de qualité! Si vous souhaitez atteindre votre but plus rapidement, vous aurez de meilleures chances sur des portails de rencontre classiques comme PARSHIP, meetic ou Friendscout24. Nous vous souhaitons beaucoup de succès et des flirts sympas!

Cedric Liermier
observe le marché des rencontres enligne depuis 2006. Il est l'un des plus grands experts dans les médias suisses.

Questions ou suggestions ?
Envoyez-moi !

Top